Example: confidence

Elmer - murielle1423.free.fr

CDDP de la Gironde 2 Elmer - CP Elmer D. M C K EE – éd. École des loisirs, coll. Lutin poche Livret réalisé par Suzy MALZIEU – conseillère pédagogique de l’IA de la Gironde

Tags:

  Elmer

Information

Domain:

Source:

Link to this page:

Please notify us if you found a problem with this document:

Other abuse

Text of Elmer - murielle1423.free.fr

CDDP de la Gironde Elmer - CP 2Elmer D. MCKEE d. cole des loisirs, coll. Lutin poche Livret r alis par Suzy MALZIEU conseill re p dagogique de l IA de la Gironde Colette RAYSSAC conseill re p dagogique de l IA de la Gironde Niveau GS-CP Sommaire Remarques pr liminaires page 3 Grille d analyse du r cit page 4 I - Niveau CP S quence initiale page 5 S quence page 6 S quence texte/image page 7 S quence d crit page 8 S quence bat page 9 Documents et textes d accompagnement page 10 Animaux bizarres page 11 II - Niveau GS Pr sentation page 13 S quence e dans le r cit page 13 S quence couverte page 14 S quence page 17 S quence page 18 S quence page 19 S quence bat page 20 CDDP de la Gironde Elmer - CP 3Remarques pr liminaires Pourquoi cet album ? Le th me de la diff rence abord dans cet album est trait avec tendresse. Cette histoire v hicule un message d espoir : il est pr f rable de rester soi-m me en toute occasion Quels choix p dagogiques ? La premi re partie de ce dossier s adresse un CP partir du milieu du 2e trimestre. Dans la seconde partie, quelques pistes pour la GS qui videmment s adaptent parfaitement un CP au d but de l ann e scolaire. Cet album se pr te bien la constitution d un capital mots de GS (ou de d but de CP). Pagination de l album page 1 page de titre page 2 - 3 Il tait une ... sauf Elmer pages 30 - 31 Ainsi font les l phants ... Elmer, sans aucun doute. R sum de l histoire Il tait une fois, un troupeau d l phants : de jeunes l phants, de vieux l phants, de grands l phants, des gros et des minces. Des l phants comme ci, des l phants comme a, tous diff rents, mais tous heureux et tous de la m me couleur. sauf Elmer ! ! " # ! $ % $ & ' & ' ! ! " ! ( ) * ! + " , ! " , ! ' ! - " CDDP de la Gironde Elmer - CP 5S quence 1 pages 2 9 Objectifs D gager la situation initiale Rep rer le probl me d Elmer Mat riel Un livre pour deux Organisation Travail individuel Travail collectif D roulement 1 - Observation (par deux) de l album regarder la couverture feuilleter l album formuler des hypoth ses 2 - tude des pages 2 7 a - Lecture silencieuse de ces pages qui pr sentent la situation initiale du r cit. b - changes le h ros de l histoire son probl me On voit appara tre la notion de diff rence : Elmer n est pas comme les autres, il est int ressant de faire merger cette notion. 3 - tude des pages 8 et 9 a - Lecture silencieuse de ces pages qui pr sentent le d clenchement de l action b - Questions : "Que d cide Elmer ?" "Pourquoi ?" 4 - Lecture par des enfants voix haute, apr s s tre entra n , de l une des quatre doubles pages au choix. Question : "Elmer part, que peut-il lui arriver ?" CDDP de la Gironde Elmer - CP 6S quence 2 pages 10 15 Objectifs Anticiper sur la suite du r cit V rifier les hypoth ses par la lecture Mat riel Les albums Organisation Travail individuel Travail collectif D roulement 1 - Lecture silencieuse dans le livre des pages 10 13 Questions : "Pourquoi cherche-t-il un arbrisseau couvert de baies ? Est-ce que le texte le dit ?" Que pensez-vous qu il va faire ? Hypoth ses sur ce qui va se passer 2 - Lecture des pages 14 et 15 V rification des hypoth ses et justification des r ponses par la lecture haute voix des indices pertinents. Revenir au probl me de d part : la diff rence Retrouver (page 5) la phrase qui donne les raisons de son d part. Pr cisions p dagogiques Au CP suivant le moment de l ann e et les capacit s des enfants en lecture, on pourra donner lire seulement une partie du texte et l'enseignant(e) lira ensuite haute voix le reste du texte. CDDP de la Gironde Elmer - CP 7S quence 3 pages 16 25 Objectif Mettre en relation texte et images : compl mentarit ou redondance Mat riel Les albums Organisation Groupe de deux Travail collectif D roulement 1 - Relecture par l'enseignant(e) des pages 12 15 2 - Lecture silencieuse des l ves des pages 16 25 R partition des l ves en deux groupes Groupe A Groupe B Lecteurs peu autonomes - Lecture d couverte du texte des pages 16 19 - Lecture par l enseignant(e) des pages 20 25 Lecteurs autonomes Lecture int grale du texte des pages 16 25 3 - changes oraux : - Questions de compr hension sur le texte lu - Mise en relation textes/images chaque double page ; rechercher ce qu apporte le texte. 4 - Analyse de l image des pages 24 -25 attitude d Elmer attitudes des autres l phants observation de l onomatop e, de son graphisme, de sa mise en valeur et des effets ainsi produits. Pr cisions p dagogiques Il est important d attirer l attention des enfants sur le rapport texte/image. CDDP de la Gironde Elmer - CP 8S quence 4 pages 24-25 Objectif Produire un r cit adapt une situation tr s pr cise Mat riel Illustrations des pages 24-25 reproduites par les l ves Organisation Travail collectif puis en ateliers D roulement 1 - Pr paration la production a - Mise au point sur les personnages et leur installation pr cise dans le r cit au moment pr c dant cet v nement (d clenchement, tat d esprit des ) b - Recherche d id es sur les r actions des personnages dans cette situation, leurs remarques L enseignant(e) les note au tableau. L image constitue aussi un point d appui cette recherche. 2 - Travail en ateliers Classe en deux groupes h t rog nes compos s par l'enseignant(e) A avec l'enseignant(e) B autonome Production de bulles pour illustrer les pages 24-25. idem 3 - Mise en commun des productions crites et graphiques Discussion sur les trouvailles qui permettent d expliciter le non dit des illustrations CDDP de la Gironde Elmer - CP 9S quence 5 pages 26 31 Objectifs Mettre en relation texte et image D battre du probl me de la diff rence Mat riel Les albums Organisation Travail individuel puis collectif D roulement 1 - Relecture par l'enseignant(e) des pages 20 23. 2 - Observation silencieuse des images pages 26 31 Consigne Observez les images et essayez de comprendre la fin du r cit 3 - changes oraux - Chacun fait part de ce qu il a compris ou des questions qu il se pose. - Discussions et justifications. 4 - Lecture par l enseignant(e) des pages 26 31 Question "Qu est ce que le texte apporte de plus que les images ?" 5 - D bat Reprise de la notion de diff rence, th me de l album. largissement de la r flexion des faits de la vie quotidienne des enfants. CDDP de la Gironde Elmer - CP 10Documents d accompagnement Conte Pourquoi les l phants ont-ils d aussi longs nez ? d apr s R. KIPLING. Po mes La trompe de l l phant Alain Bosquet E Pierre Gamara Que faire ? Luc B rimont Zoo Michel Butor Arts plastiques Peintres dont les oeuvres peuvent s associer cet album : GAROUSTE COMBAS Keith HARING Albums utilisant une technique picturale voisine : Au jardin des lapins - L o LIONNI - cole des Loisirs Gros ours et petit Jules- Pamela ALLEN - cole des Loisirs (pour les onomatop es) Travail sur les couleurs chaudes / froides Composition de paysages tons d grad s d satur s Technique de collages Autres albums qui traitent du probl me de la diff rence ( mettre dans la biblioth que de classe) : La chanson d Olive- Rob LEWIS - cole des Loisirs Au pays des cheveux fris s- Evelyne NOVIANT - Messidor La Farandole Noire comme le caf Blanc comme la lune - Pili MANOELBAUM - Pastel cole des Loisirs. CDDP de la Gironde Elmer - CP 11 Animaux bizarres Pourquoi les l phants ont-ils d aussi longs nez ? Autrefois, l l phant n avait pas de trompe. Il n avait qu un nez noir et court. Un jour, un enfant l phant tr s, tr s curieux voulut savoir ce que le crocodile mangeait pour d ner. Personne ne voulut lui r pondre. Comme il tait t tu, il se rendit au bord du fleuve Limpopo, dans l espoir de rencontrer un et de lui poser la question. Or, il te faut savoir et comprendre bien que jusqu cette semaine, ce jour, cette heure et cette minute-l , cet insatiable Enfant d l phant n avait jamais vu de Crocodile ni ne savait comment c tait fait. Tout a, c tait son insatiable curiosit . Il posait le pied sur ce qu il prit pour une souche au bord m me du grand fleuve Limpopo qui est comme de l huile, gris-vert et tout bord d arbres fi vre. Mais c tait bel et bien le Crocodile, et le Crocodile cligna d un oeil - comme ceci ! Fait xcuse, dit l Enfant d l phant avec la plus grande politesse, mais vous serait-il arriv de voir un Crocodile dans ces parages ? - Viens , petit, dit le Crocodile, car le Crocodile, c est moi. Et il versa des larmes de Crocodile pour montrer qu il disait vrai. Alors l Enfant d l phant s agenouilla sur la berge et dit : Vous tes la personne m me que je cherche depuis de si longs jours. Voudriez-vous, s il vous pla t, me dire ce que vous mangez pour d ner ? - Viens , petit, dit le Crocodile, et je vais te le dire l oreille. Alors l Enfant d l phant approcha sa t te tout pr s de la gueule dentue du Crocodile, et le Crocodile le happa par son petit nez, lequel, jusqu cette semaine, ce jour, cette heure et cette minute-l , n tait pas plus grand qu une botte. Je crois, dit le crocodile - et il dit cela entre ses dents -, je crois qu aujourd hui je commencerai par de l Enfant d El phant. Laissez-boi aller! Fous be faides bal ! Alors l Enfant d l phant s assit sur ses deux petites hanches et tira, tira, tira encore, tant et si bien que son nez commen a s allonger. Et le Crocodile lui aussi tira, tira, tira. Et le nez de l Enfant d l phant continuait s allonger ; et l Enfant d l phant se cala sur toutes ses quatre petites pattes et tira, tira, tira encore, et son nez continuait toujours s allonger ; et le Crocodile lui aussi tira, tira, tira encore, et, chaque effort, le nez de l Enfant l phant s allongeait de plus en plus - et cela lui faisait grand mal. Puis l Enfant l phant sentit ses pieds glisser, et il dit, en parlant du nez, ce nez qui avait maintenant pr s de cinq pieds de long : C est trop. Je n y diens blus ! Alors le Serpent-Python-Bicolore-de-Rocher descendit sur la berge et se noua autour des jambes de derri re de l Enfant d l phant. CDDP de la Gironde Elmer - CP 12Il tira, et l Enfant d l phant tira, et le Crocodile tira ; mais l Enfant d l phant et le Serpent-Python-Bicolore-de-Rocher tir rent le plus fort ; et, la fin, le Crocodile l cha le nez de l Enfant d l phant avec un plop qu on entendit du haut en bas du fleuve Limpopo. Alors l Enfant d l phant s assit ; il commen a par dire Merci au Serpent-Python-Bicolore-de-Rocher ; et fut gentil ensuite pour son pauvre nez qu il enveloppa tout du long d une compresse de feuilles de bananier fra ches et laissa pendre au frais dans le fleuve Limpopo qui est comme de l huile et gris-vert. Pourquoi faites-vous a ? dit le Serpent-Python-Bicolore-de-Rocher. -Fait xcuse, dit l Enfant d l phant, mais mon nez est vilainement d form et j attends qu il reprenne son galbe. -Alors tu attendras longtemps, dit le Serpent-Python-Bicolore-de-Rocher. Il y a des gens qui ne connaissent pas leur bonheur. L Enfant d l phant resta l trois jours assis, attendant que son nez diminue. Mais ce nez ne diminuait pas et m me il le faisait loucher. Vers la fin du troisi me jour, une mouche vint, qui le piqua sur l paule ; et avant de savoir ce qu il faisait, il se leva sa trompe et tua cette mouche. vantage num ro UN, dit le Serpent-Python-Bicolore-de-Rocher. Tu n aurais jamais pu faire a avec un simple petit tron on de nez. Essaye de manger un peu, maintenant. Avant de se rendre compte de ce qu il faisait, l Enfant d l phant tendit sa trompe et arracha un gros paquet d herbe, et se le tassa dans la bouche. vantage num ro DEUX ! dit le Serpent-Python-Bicolore-de-Rocher. Tu n aurais jamais pu faire a avec un simple petit tron on de nez. Ne trouves-tu pas que le soleil tape dur ici ? - c est vrai dit l Enfant d l phant. Et avant de se rendre compte de ce qu il faisait, il cueillit une motte de vase sur la berge du grand fleuve Limpopo et se l appliqua sur la t te, o a lui fit une belle casquette fra che qui lui d goulinait derri re les oreilles. vantage num ro TROIS ! dit Serpent-Python-Bicolore-de-Rocher. Tu n aurais jamais pu faire cela avec un simple petit tron on de nez. - Eh bien, dit le Serpent-Python-Bicolore-de-Rocher, tu trouveras ce nouveau nez que tu as l fort utile. - Merci ! dit l Enfant d l phant. Je m en souviendrai ; et maintenant, je crois que je vais rentrer la maison rejoindre mon excellente famille et t cher voir. C est ainsi que l Enfant d l phant retourna chez lui travers l Afrique, en jouant avec sa trompe. Par la suite, les autres l phants, ayant vu les nombreux avantages de cette trompe, all rent tous se faire tirer le nez chez le crocodile, au bord du grand fleuve Limpopo ! d apr s R. KIPLING, L Enfant d l phant, Histoire comme a, CDDP de la Gironde 13 Elmer - GS Elmer GS La d marche sera identique celle propos e pour le CP. Observation des images mission d hypoth ses Lecture de l'enseignant(e) ( la diff rence du CP o les enfants peuvent lire) Comparaison texte et images Deux s quences de d couverte de texte seront propos es au cours de la lecture. S quence 1 pages 2-3 Objectifs D couvrir l album et entrer dans le r cit Commencer constituer un capital-mots Mat riel Les albums Des affiches Organisation Travail collectif D roulement 1 - Observation de l album (voir CP) 2 - D couverte du d but du r cit a - Observation de l image pages 2 et 3 Hypoth ses des enfants Lecture de l'enseignant(e) b - Comparaisons entre les hypoth ses et le texte lu Question poser aux enfants : "Quel est le probl me d Elmer ?" 3 Constitution du capital-mots a - Faire observer le texte de la double page 2-3 Question poser aux enfants : "Y a-t-il un mot qui revient souvent ?" Consigne "Je relis le texte, essayez de trouver ce mot". Revenir au texte crit pour le rep rer. b - crire au tableau des l phants Ce sera le d but de la constitution du capital mots que l on conservera sur des affiches. CDDP de la Gironde 14 Elmer - GS S quence 2 Objectifs Faire entrer les l ves dans la lecture d un texte Rep rer les l ments identiques dans des mots Effectuer les premiers regroupements Mat riel Texte au tableau Les albums Organisation Travail collectif D roulement 1 - Observation de l image pages 4 et 5 hypoth ses sur le personnage, son apparence 2 - Observation du texte Observer la double page 4 et 5 dans le livre puis d couverte de ce m me texte au tableau (en gardant ici la mise en page sp cifique ce texte dans cet environnement iconique). 3 - D couverte spontan e Les enfants disent les mots qu ils reconnaissent exemple : Elmer et quelques couleurs la de des l 4 - D couverte dirig e a - Dans les deux premi res lignes quels sont les mots identiques ? Elmer / tait ( si les enfants ne trouvent pas celui-ci, l'enseignant(e) donne le mot) Elmer tait ? .......... L'enseignant(e) fait r fl chir les enfants : "Comment tait Elmer ?" R ponse possible : de toutes les couleurs. L'enseignant(e) montre le mot bariol . "Est-ce que cela peut tre de toutes les couleurs ?" "Non, mais le sens est bon, ce mot je vous le donne. C est bariol ." b - La suite est facile, vous allez essayer de trouver CDDP de la Gironde 15 Elmer - GS On peut penser qu ils vont pouvoir lire la plupart des adjectifs de couleur sauf peut- tre violet et rose. Exemple : a commence , Val rie a finit par et Quelle est cette couleur ? On la retrouve sur l image. De m me pour les autres couleurs que les enfants ne savent pas lire. On fait relire tout ce qu on a d couvert (jusqu blanc ) par deux ou trois enfants. c - Derni re phrase On redit tous les mots que l on conna t dans cette phrase : Elmer, tait, pas (r f rence papa) de, la, des l phants. L'enseignant(e) fait redire et fait le sch ma au tableau : tait pas de la ............... des l phants. Il(elle) relit la phrase en marquant les vides des mots non d couverts pour que les enfants s impr gnent de la structure. Les enfants font des propositions mais ils doivent chaque fois dire comment ils ont fait pour trouver, de quoi ils se sont servis. Prendre l habitude de justifier ce que l on propose en utilisant des indices vari s (contexte, image, relation, phonie, graphie au d but et/ou la fin du mot). Exemple : Un enfant propose famille pour couleur . Elmer n tait pas de la "famille" des l phants. famille : va bien avec la mais ne va pas avec l histoire ; d autre part, famille ne commence pas comme le mot que l on cherche. (on peut crire au tableau famille / couleur, et les comparer). Traiter de la m me fa on les autres propositions. Ici le contexte tr s aidant permettra aux enfants de trouver le mot couleur . Ce mot sera crit comme des l phants sur une fiche r capitulative du capital-mots. 5 - On relit le texte plusieurs fois D bat On amorce une discussion sur la notion de diff rence. Remarques Si on est en GS - 2e partie de l ann e- ce serait l occasion, car le texte s y pr te, de faire des remarques sur les mots. CDDP de la Gironde 16 Elmer - GS a - Des rapprochements violet vert Ils commencent par la m me lettre rouge bleu rose blanc La 2e lettre est la m me aussi mais ne chante pas pareil orange rouge Ils commencent par la m me lettre, la deuxi me est la m me aussi mais on ne prononce pas de la m me fa on le d but des deux mots. b - Des recherches l oral de mots qui vont bien avec ces listes que l on commence Ceci bien s r n est pas l objectif premier mais l opportunit est saisir sur ces adjectifs de couleur qui sont fr quents et qui ont d j t rencontr s. CDDP de la Gironde 17 Elmer - GS S quence 3 pages 6 11 Objectif Avancer dans la lecture du r cit et comprendre l volution de la situation. Mat riel Les albums Organisation Travail collectif D roulement Premi re partie pages 6 9 - Relecture par l enseignant(e) des pages 2 5 - Observation des images des pages 6 9 - Formulation d hypoth ses - Lecture par l enseignant(e) des pages 6 9 - Questions pos es par l enseignant(e) - Que d cide Elmer ? Pourquoi ? - Que peut-il lui arriver ? Deuxi me partie pages 10 et 11 Cette 2 me partie peut se situer un autre moment de la journ e. Pour les pages 10 et 11, se rep rer la s quence 2. - D couverte spontan e partir des images puis du texte. - D couverte dirig e. - Lecture par l enseignant(e) des pages 10 et 11 CDDP de la Gironde 18 Elmer - GS S quence 4 pages 12 15 Objectif Renforcer les observations sur les mots exprimant la couleur Mat riel Les albums Le texte adapt crit au tableau Des affiches Organisation Travail collectif D roulement 1 - D couverte de texte adapt e (difficile dans le livre) Lecture par l'enseignant(e) du d but de la double page 7 jusqu ...en arri re Consigne "Voici la suite crite au tableau, c est vous qui allez lire, on va d couvrir cette suite ensemble". Texte Elmer ramassa des baies et se frotta le corps avec le jus. Il n avait plus de jaune plus d orange plus de rouge plus de rose plus de violet plus de bleu plus de vert plus de noir plus de blanc Il tait tout gris comme les autres l phants. 2 - Mise en forme des remarques Se r f rer la s quence 2. Constitution d affiches. 3 - Relecture par l enseignant(e) des pages 12 15 CDDP de la Gironde 19 Elmer - GS S quence 5 pages 16 25 Objectif Avancer dans le r cit Mat riel Les albums Organisation Travail collectif D roulement 1 - Pages 16 et 17 - Lecture silencieuse par les l ves - D couvertes spontan es partir des illustrations puis des remarques sur le texte (cf s quence 3, 2e partie) - D couverte dirig e - Lecture par l enseignant(e) de ces pages 16 et 17 2 - Pages 18 23 D couverte des images, rep rer le personnage d Elmer Lecture par l enseignant(e) de ces pages 3 - Pages 24 et 25 Observation et discussion sur ces deux pages CDDP de la Gironde 20 Elmer - GS S quence 6 pages 26 31 Objectifs Comprendre la situation finale D battre du probl me de la diff rence Mat riel Les albums Organisation Travail collectif D roulement 1 - Lecture de la fin du r cit pages 26 31 - Lecture des images individuelles cf s quence 5 - CP - Confrontation des hypoth ses au texte lu par l enseignant(e) - Retour au probl me initial - Quelle r solution ? 2 - D bat Reprise de la notion de diff rence qui est le th me de l album et largissement de la r flexion des faits de la vie quotidienne des enfants. Pr cisions p dagogiques On pourra continuer chaque s ance la constitution du capital-mots, au fil du texte, par exemple : Une couleur La pluie Un Les activit s po tiques et plastiques sont dans le document CP.

Related search queries